Communiqués‎ > ‎

Atelier terrain en milieu agricole : Ruisseaux, des richesses à cultiver...

publié le 19 déc. 2012 à 11:35 par OBV Matapédia-Restigouche   [ mis à jour le·20 déc. 2012 à 06:58 par Mireille Chalifour ]

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate.

 

Atelier terrain en milieu agricole : Ruisseaux, des richesses à cultiver

Causapscal, 18 décembre 2012 -   Poissons et Plantes….

Le 16 novembre dernier 13 personnes étaient présentes lors d’un après-midi de sensibilisation organisé et animé par l’Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche (OBVMR). Durant cette activité des personnes issues principalement du milieu agricole et municipal  ont participé à un atelier théorique et pratique à Val-Brillant près du ruisseau Saint-Laurent (Rang 3).

 

Au programme de cette activité, les participants ont pu comprendre comment mieux définir la ligne des hautes eaux (niveau de crue normal au printemps) et la largeur efficace d'une bande riveraine.  Ils ont déterminé en groupe l'indice de la qualité de la rive pour ce secteur. Cet indice est basé principalement sur le pourcentage de présence des diverses composantes végétales (arbres, arbustes, et herbiers naturels entre autres). Les participants ont pu découvrir la faune benthique, soit les larves d'insectes aquatiques vivants dans les cours d'eau. Ils ont également eu la chance d’observer des frayères naturelles d’omble de fontaine.

 

Réalisé en collaboration avec le cLub agroenvironnemental Action-Sol de la Matapédia, cet atelier s'inscrit dans le cadre du programme de mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole financé par la Fondation de Faune du Québec (FFQ), le RBC Banque Royale et Syngenta. Il est également associé au projet  de gestion intégrée de l'eau en milieu agricole pour le bassin versant du sud du lac Matapédia, en cours depuis 2010.


  À la fin de cette belle activité, chacun avait une meilleure compréhension de l’interaction entre le monde agricole et le monde aquatique. La largeur, la biodiversité des bandes riveraines et la stabilité des berges influencent grandement l’habitat du poisson.

Il convient de remercier la Ferme Matalac Enr. pour son hospitalité ainsi que toutes les personnes présentes cet après-midi.

-30-

Pour plus d'information, vous pouvez consulter notre conseillère agroenvironnementale Pascaline Maddonini au courriel suivant:  agroenv@matapediarestigouche.org

 
Comments