Communiqués‎ > ‎

Journée internationale de l’eau : Une association entre la Gaspésie et la Moldavie en images

publié le 18 mars 2011 à 08:34 par OBV Matapédia-Restigouche   [ mis à jour : 18 mars 2011 à 09:22 ]
Le Conseil de l’Eau Gaspésie Sud (CEGS), le Conseil de l’Eau du Nord de la Gaspésie(CENG), le Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD), le Conseil  de gestion du bassin versant de la rivière Restigouche (CGBVRR), l’Organisme de bassin versant MatapédiaRestigouche (OBVMR) ainsi que le comité ZIP de la Baie des Chaleurs désirent vous convier au vernissage d’une exposition de  photos ayant pour thème  L'eau dans le monde: la même richesse, plusieurs réalités.  Cette activité aura lieu le 22 mars prochain à 12h00 au Centre d’études collégiales Baie des Chaleurs de Carleton-sur-mer, dans le Corrid’art, situé au 3e étage.

C’est dans le cadre du projet « Effet papillon » que la Gaspésie et la Moldavie  ont été jumelés dans un but commun : favoriser la protection de l’eau. L’Effet papillon est  un projet coordonné par le Secrétariat international de l’eau (SIE), une organisation non gouvernementale internationale basée à Montréal depuis 
1990. L'Effet papillon se déploie dans 4 régions du Québec qui sont jumelées avec 4 pays, soit le Burkina Faso, l’Argentine, le Pérou et la Moldavie. L’objectif du projet est de sensibiliser le grand public aux enjeux de l’eau, de l'assainissement et de la coopération internationale. L’Effet papillon est réalisé grâce à l'appui de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et du Gouvernement du Québec.

La Moldavie est un pays du sud-est de l’Europe situé entre l’Ukraine et la Roumanie. En Moldavie, la qualité de l’eau potable est un enjeu de premier plan et la gestion des eaux usées demeure un défi important. À cause de cela, divers problèmes de santé sont récurrents : diarrhées, hépatite et autres.  En Gaspésie, l’érosion des berges, la préservation de la qualité de l’eau, les conflits d’usages, les espèces exotiques envahissantes et la gestion des eaux usées sont des problématiques qui sont au cœur de notre réalité. 

Au cours des prochains mois, les différents partenaires du projet sur le territoire de la Gaspésie lanceront une invitation aux élèves du primaire,  du secondaire ainsi qu’aux étudiants de niveau collégial à créer différentes œuvres autour du thème de l’eau. Les réalisations gagnantes seront ensuite offertes aux écoles participantes,tant au Québec qu’en Moldavie.

Ce sont deux réalités bien différentes qui seront présentées sur photos dans le Corrid’art du Centre d’études collégiales Baie des Chaleurs, lors de la Journée internationale de l’eau, mardi le 22 mars prochain. Nous vous invitons à venir voir ces photographies. En attendant, pour apporter votre appui à la réalisation de ce projet Gaspésie-Moldavie, allez voter au www.effetpapillon.org sous l’onglet Gaspésie-Moldavie. 

Bienvenue à toutes et à tous.
Comments