Communiqués‎ > ‎

Manifestation à Maria

publié le 7 mars 2012 à 05:03 par Oriana Farina
Le 22 avril prochain, dans le cadre du Jour de la terre, Dominic Champagne invite les gens à se mobiliser et à assister à un rassemblement pour le bien commun. La coalition et Environnement Vert Plus vous invitent à participer à une manif le même jour (22 avril) à la même heure (14h00) au centre communautaire à Maria (Gaspésie).
Le 22 avril, se tiendra aussi à Maria le salon des alternatives au pétrole et ses substituts. 
On compte aussi établir un lien audio-visuel avec la manif de Montréal pour leur montrer qu'on est solidaire avec ceux et celles qui y seront.
Ci-joint l'article du journal Le Devoir qui donne plus de détail sur le but et la raison d'être de cette manifestation.  vous pouvez aussi consulter le site www.22avril.org

Dominic Champagne prépare «un printemps québécois»

Le comédien et metteur en scène appelle à une mobilisation générale le 22 avril

Isabelle Paré   15 février 2012  Actualités culturelles
Dominic Champagne<br />
Photo : Annik MH De Carufel - Le Devoir
Dominic Champagne
Tout ça l'assassine... À tel point que le comédien et metteur en scène Dominic Champagne, connu pour son engagement contre l'exploitation des gaz de schiste, appelle les Québécois à descendre dans la rue le 22 avril prochain pour crier l'urgence d'assurer une exploitation durable et sensée des richesses naturelles du Québec.

C'est à l'occasion de sa nomination à titre d'Artiste pour la paix 2011 hier matin, que Dominic Champagne a rendu public son projet citoyen, en ébullition depuis plusieurs mois. Le retrait du Canada de l'accord de Kyoto, en décembre dernier, a eu l'effet d'une bombe chez le comédien déjà connu pour ses sensibilités écologiques et politiques. «En décembre dernier, on était 200 à manifester à la place du Canada, alors que je m'attendais à une foule monstre. J'ai dit à un copain: "C'est 100 000 qu'on devrait être!"», raconte M. Champagne, qui invite les citoyens à dire leur ras-le-bol par rapport à la dépossession des richesses naturelles du territoire québécois.

Gaz de schiste, développement du Plan Nord, projets miniers, gaziers autant que pétroliers: le coauteur du brûlot politique Tout ça m'assassine, présenté à la Place des Arts l'automne dernier, déplore que les Québécois assistent impuissants au pillage de leurs ressources énergétiques et minières. «Il faut se rassembler pour dire notre attachement à ce bien commun. Il ne s'agit pas seulement d'être CONTRE, mais de redire les valeurs auxquelles on aspire. J'en fais une affaire de justice, au-dessus des partis et des groupes de pression», affirme-t-il.

Apolitique, le mouvement a déjà son site (22avril.org), sa page Facebook et son compte Twitter, invitant les citoyens à se rassembler lors du Jour de la Terre à 14h, dans un endroit qui reste à déterminer.

Champagne en veut aux gouvernements qui, dit-il, se délestent de leurs responsabilités et, néolibéralisme oblige, n'exigent que des miettes aux sociétés étrangères qui exploitent le sous-sol québécois. «Il faut que cette exploitation se fasse au profit de tout le monde. Si on a su développer notre électricité et devenir des champions de la lutte contre les inégalités, pourquoi laisse-t-on le tiers des minières exploiter nos ressources sans redevances? On peut faire mieux!», tonne-t-il.

À son avis, le Québec pourrait imiter la Norvège qui a sagement bâti une réserve de 600 milliards «pour les générations futures» en choisissant, il y a 40 ans, d'exploiter elle-même ses immenses réserves pétrolières.
Comments