À surveiller !
Nous suivre sur
  • Facebook Basic Square

Transmettre la science citoyenne aux étudiants

L’Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche (OBVMR) a fait vivre des ateliers de science citoyenne à des étudiants de son bassin versant. En effet, en octobre et novembre dernier, plus de 40 élèves du CFPRO Matanie, Vallée & Foresterie, de Sec. 4 de l’École des Deux-Rivières de Matapédia et de 5e année de l’École du Plateau de St-François d’Assise ont participé au projet “J’adopte un cours d’eau”. Ils ont récolté des prélèvements du lit du cours d’eau qui serviront aux analyses de laboratoire. Sur place, ils ont également caractérisé le site, incluant les bandes riveraines.


L’OBVMR chapeaute cinq stations de prélèvements dont quatre sont situées dans la rivière Matapédia, à Causapscal (2), à Matapédia (2) et une dernière au ruisseau Chaîne de roches de St-François. Les sorties terrain permettent aux élèves de parfaire leur connaissances des milieux aquatiques afin de mieux comprendre leur importance. Lors des activitées avec l’OBVMR, les prélèvements d’eau servent pour l’analyse des données suivantes: turbidité, température, oxygène dissous, pH, dureté, coliformes, nitrites/nitrates et phosphore. Des récoltes de macroinvertébrés, organismes benthiques peuplant le fond des rivières, seront ensuite triés et identifiés en laboratoire. Les résultats de toutes ses composantes mises ensemble permettent un diagnostic fiable et utilisable de la santé globale de nos cours d’eau.


Au Québec, le programme “J’adopte un cours d’eau”, permet chaque année à plus de 2000 jeunes de participer à des ateliers de recherche scientifique concernant l’état de santé des cours d’eau et documenter l’impact des changements climatiques sur les écosystèmes riverains.


L’OBVMR qui travaille en collaboration avec le programme “J’adopte un cours d’eau” depuis 2006, accueillerait avec plaisir de nouveaux partenaires financiers dans cette belle recherche scientifique. Si c’est le cas, contactez-nous au courriel ici-bas. Ce projet est rendu possible grâce aux partenaires suivants : G3E-EWAG, le Fonds Vert-Action Climat et Des rivières surveillées, s’adapter pour l’avenir! Cela permettrait de consolider les stations présentes pour avoir des données sur une plus longue période.