20e Rencontre annuelle des coordonnateurs régionaux J’adopte un cours d’eau

À chaque année a lieu une rencontre des coordonnateurs(trices) du programme J’adopte un cours d’eau. À l’Organisme de Bassin Versant Matapédia-Restigouche (OBVMR), c’est Rébecca Gagnon qui est maintenant la coordonnatrice, Mireille Chalifour lui a passé le flambeau. L’OBVMR participe à ce projet depuis 2006 avec plusieurs écoles. La rencontre a eu lieu du 3 au 5 novembre 2021. Le but de cette rencontre annuelle provinciale était d’approfondir ses connaissances lors de sorties terrain et d’améliorer le réseautage entre les coordonnateurs.


Les ateliers proposés portaient sur l’approfondissement des connaissances des macroinvertébrés et tout ce qui a trait à la logistique terrain de J’adopte un cours d’eau. Les coordonnateurs(trices) ont participé à des laboratoires, à des ateliers de gestion du programme et résolution des situations problématiques rencontrées lors des activités avec les élèves ainsi que tout ce qui touche à la pédagogie avec les élèves.


La Fondation Monique-Fitzback a animé un atelier extérieur qui leur a fait vivre certains principes et stratégies de l’éducation en nature (gestion de groupe, planification, etc.).


Comme nouveauté cette année, les participant(e)s ont pu découvrir le projet WET Canada qui est un programme éducatif sur l’eau comprenant des dizaines d’animations pour les élèves de la prématernelle à la 5e année du secondaire. Cela a permis de certifier les coordonnateurs présents.


L’atelier “À l’action”, de type participatif, avait pour objectif de définir des actions pertinentes en lien avec l’adaptation aux changements climatiques dans leurs différents milieux. Le but était de les amener à réfléchir aux actions à la portée des jeunes du secondaire et à les classer pour aider les élèves et leurs enseignants à choisir celles qu'ils réaliseront.


Pour la coordonnatrice, Rébecca Gagnon, l’événement a permis des échanges sur les expériences de chacun(e)s des participants, de mieux se connaître, de bonifier les connaissances, les liens et les défis de chacun, pour ainsi créer un réseau de soutien à travers tout le Québec. Félicitations au Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E) pour le leadership provincial et par sa présence ailleurs au Canada.


Le projet J’adopte un cours au Québec, est rendu possible grâce au G3E. Dans le bassin versant Matapédia-Restigouche, nous pouvons compter sur l’implication de généreux parrains-partenaires: Municipalité de Matapédia, Ville de Causapscal, Boralex, CEDRICO INC. Grâce à eux, nous avons pu poursuivre les activités. Les étudiants participants à J’adopte un cours d’eau leur en sont reconnaissants!

-30-

𝐷𝑒𝑠 𝑟𝑖𝑣𝑖𝑒̀𝑟𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑣𝑒𝑖𝑙𝑙𝑒́𝑒𝑠 : 𝑠’𝑎𝑑𝑎𝑝𝑡𝑒𝑟 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙’𝑎𝑣𝑒𝑛𝑖𝑟, 𝑏𝑒́𝑛𝑒́𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒 𝑑’𝑢𝑛𝑒 𝑎𝑖𝑑𝑒 𝑓𝑖𝑛𝑎𝑛𝑐𝑖𝑒̀𝑟𝑒 𝑑𝑢 𝑔𝑜𝑢𝑣𝑒𝑟𝑛𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑢 𝑄𝑢𝑒́𝑏𝑒𝑐 𝑡𝑖𝑟𝑒́𝑒 𝑑𝑢 𝑝𝑟𝑜𝑔𝑟𝑎𝑚𝑚𝑒 𝐴𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛-𝐶𝑙𝑖𝑚𝑎𝑡 𝑄𝑢𝑒́𝑏𝑒𝑐 𝑒𝑡 𝑟𝑒𝑗𝑜𝑖𝑛𝑡 𝑙𝑒𝑠 𝑜𝑏𝑗𝑒𝑐𝑡𝑖𝑓𝑠 𝑑𝑢 𝑃𝑙𝑎𝑛 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑢𝑛𝑒 𝑒́𝑐𝑜𝑛𝑜𝑚𝑖𝑒 𝑣𝑒𝑟𝑡𝑒 2030.