top of page

L’agriculture complice de la biodiversité: Appliquez, entreprises agricoles du bassin versant Matapédia-Restigouche, nous voulons reconnaître vos efforts et vos actions. Appliquez!

Producteurs agricoles qui côtoient lacs, rivières, ruisseaux, milieux humides et/ou à la tête des bassins versants tout en hauteur, producteurs agricoles qui voisinent des cours d’eau habités par des jeunes saumons et ombles de fontaine, vous avez adopté des pratiques allant au-delà de la réglementation environnementale et ayant généré des bénéfices pour la biodiversité. L’Organisme de Bassin Versant Matapédia-Restigouche (OBVMR) encourage les agriculteurs à prendre part à un projet qui mettra en valeur leurs actions faites pour la protection de l'environnement et la conservation de la biodiversité dont nous sommes témoins depuis 2005. La date limite d’application est le vendredi 5 avril.


L’OBVMR est conscient des efforts que font plusieurs agriculteurs dans le but de favoriser la conservation et l’amélioration de la biodiversité en milieu agricole avec des aménagements et des pratiques favorables à la biodiversité. Nous vous invitons à vous mettre en valeur. 


L’objectif est de vous reconnaître, vous faire rayonner et communiquer vos actions comme nous reconnaissons les fleurons dans les villages. Déposez votre candidature auprès de la Fédération régionale en remplissant le formulaire de participation suivant:


Ce projet implique quatre Fédérations régionales de l’UPA (Bas St-Laurent, la Gaspésie–Les Îles, ainsi que l’Abitibi-Témiscamingue, et la Capitale-Nationale-Côte-Nord). L’OBVMR est partenaire dans deux régions (Bas-St-Laurent et Gaspésie-Les Îles). Voici les informations:



Un bref historique de l’eau et de l'agriculture dans le bassin versant

Ce projet répond à une action présente depuis les débuts du Plan Directeur de l’Eau (PDE) en 2005, qui inclut un plan d'action concerté. Les acteurs de l’eau avaient la vision de faire des panneaux comme ceux des fleurons de nos villages qui démarqueraient les agriculteurs en action par une pancarte en face de leur ferme affichant qu’il sont complices de la biodiversité. D’ailleurs, dans le bassin versant en 2005, les agriculteurs et le secteur salmonicole appelaient leurs membres à un grand dialogue constructif: Terres et rivières durables. Cependant, plusieurs de ces efforts sont encore peu connus du grand public. 



コメント


bottom of page