Pour une cohabitation harmonieuse au lac Matapédia

Lac Matapédia, le 27 juillet 2022 – Avec l’arrivée du beau temps, nombreux sont celles et ceux qui profitent du lac Matapédia. Que ce soit en bateau à moteur, en canot/kayak, en paddleboard, pour se baigner, pour la pêche ou pour toute autre activité nautique, la cohabitation est de mise pour permettre à toutes et à tous une utilisation du lac plaisante et sécuritaire.


Malgré que des panneaux de sensibilisation aient été installés au sud du lac Matapédia pour rappeler qu’il est important de limiter la vitesse à 10km/h à moins de 100 mètres des rives, de nombreux riverains sont témoins de comportements dangereux pour les utilisateurs qui sont aussi destructeurs pour le lac. Que ce soit de la vitesse près des berges, des vagues surdimensionnées ou l’utilisation de moteurs dans des secteurs peu profonds, plusieurs comportements favorisent le brassage des sédiments et l’érosion des berges.


Il est compréhensible que les plaisanciers souhaitent utiliser ce grand plan d’eau pour des activités nautiques avec des embarcations qui sont de plus en plus performantes. Toutefois, ces activités viennent avec des risques pour les autres utilisateurs et pour la qualité de l’eau. Selon des observations de riverains et de plaisanciers datant de près de 10 ans, les préoccupations étaient exactement les mêmes pour la sécurité nautique et la santé du lac Matapédia et n’ont pas changé.


Le Comité pour la protection du lac Matapédia (CPLM) vous rappelle que la sensibilisation des usagers du lac peut être faite par tous. Dans les cas les plus extrêmes, il est possible d’interpeller la Sûreté du Québec au 418-629-4464.


Comment profiter du lac en toute sécurité:

  • Réduire la vitesse dans les zones peu profondes et près des autres embarcations

  • S’éloigner des berges avant de prendre de la vitesse et de faire des vagues

  • Respecter une distance des embarcations sans moteur et des nageurs.ses

  • Relever le moteur dans les zones peu profondes pour éviter le brassage des sédiments

Témoignage d’un plaisancier:

“Notre lac est de moins en moins paisible à naviguer pour les plaisanciers et riverains. Sommes-nous rendus au point où il faut faire des plaintes à la Sûreté du Québec? Je crois que oui malheureusement et j’invite tout le monde à le faire. C’est un geste qui sauvera sans aucun doute notre plan d’eau et qui fera en sorte de freiner l’abus de comportements inacceptables de certains groupes d’utilisateurs. J’y crois, je le fais!!!”


Témoignage d’un autre plaisancier:

“J’aimerais mentionner le fléau des motomarines qui propulsent leur jet de turbine vers le fond dans des lieux peu profonds et ceux qui tournent sur place: ces deux habitudes à mon idée, sont désastreuses pour le lac, en plus du bruit incessant, moins destructeur.”


- 30 -


Pour entrevue : Jean-François Dupéré, membre du comité

cplmatapedia@gmail.com


Pour nous contacter:

https://www.facebook.com/CPLMatapedia