Berce sphondyle (commune) : Quoi faire?

Quoi faire pour la signaler?

 

Nous avons besoin de votre coopération afin de connaître tous les détails d'événements reliés à la berce commune et récolter le plus de témoignages possible au sujet de cette plante.

Ainsi, si vous, un de vos employés, un membre de votre famille ou un ami a observé cette plante ou subi des brûlures causées par la berce, peu importe l’espèce de berce, votre témoignage nous sera plus qu’utile! Contactez votre municipalité et signalez-là par l’entremise du sondage suivant: Sentinelle. Cela nous permettra de mieux localiser les endroits problématiques et de mieux connaître les impacts de cette plante.

 

Nous vous invitons  à nous informer pour que nous puissions intégrer l'information dans la cartographie, répertorier où elle prend de l'expansion. Avisez également votre municipalité de la situation.

Comment s'en débarasser?

 

Nous connaissons encore trop peu la Berce sphondyle. Nous effectuons des tests sur diverses parcelles expérimentales pour définir ce qui fonctionne mieux pour en venir à bout. 

Est-ce que l'arrachage est une bonne option?

L'arrachage reste la méthode la plus efficace pour vaincre la Berce. Pour ce faire, retirez les racines ou coupez-les à 20cm sous le sol à l'aide d'une pelle. Si les plants ne sont pas en fleur ou en graines, vous pouvez les laisser sécher à même le sol. Au besoin, coupez davantage les plants et les racines une fois la plante arrachée pour éviter les repousses. 

Quoi faire avec les fleurs et les graines?

Si les plantes sont en fleurs ou en graines, il faut couper l'ombelle (la partie fleurie ou en graine) et la déposer dans un sac de plastique noir et étanche. Après deux semaines de séchage au soleil, vous pouvez mettre le sac aux poubelles. Le reste du plant peut être arraché et laissé à sécher normalement. 

Attention: La Berce est très tenace. Si une fleur est coupée, une autre sortira en une à deux semaines. Couper alors que la plante est en graine ne fera pas d'autres fleurs. 

Quelles sont les méthodes pour recouvrir les plants de berce et leur utilité?

Au lieu d'arracher, vous pouvez couper au raz du sol, puis poser un plastique noir épais sur toute la surface affectée. Cette méthode est relativement efficace, mais tue toute la végétation sans distinction. De plus, il est important de conserver le plastique plusieurs mois pour éviter que les racines ne puissent refaire d'autres plants. 

Un géotextile peut également être posé au lieu du plastique noir épais. Il importe de mettre au moins un pied de terre saine (sans graines de Berce) par-dessus, et de semer des plantes indigènes à pousse rapide (le mélange B est efficace).

 

Quelles sont les autres alternatives?

Le traitement par glyphosate (Round-Up) n'est pas efficace lorsque acheté à la quincaillerie. La Berce fanera, mais repoussera rapidement. Les traitements chimiques par des professionnels peut être efficaces selon les méthodes d'application et la fréquence. 

Qu'est-ce qui n'est pas recommandé de faire?

Brûler la Berce est fortement déconseillé. Outre le danger d'incendie important d'une telle manoeuvre, la sève toxique n'est pas détruite lors de son évaporation. La vapeur est donc aussi toxique, et peut attaquer les poumons lorsque libérée. 

Bien que le sel fasse mourir les feuilles, la racine ne mourra pas et produira de nouveaux plants. De plus, le sel pollue rapidement les cours d'eau et la nappe phréatique. Il est donc déconseillé d'utiliser du sel pour combattre la Berce.

Passer la machinerie dans les endroits très denses en Berce n'éliminera pas nécessairement les racines du sol. De plus, les graines qui y sont vont être transportées par la machine jusqu'aux champs voisins, le long des chemins utilisés, etc. Cette méthode aide la Berce à prendre de l'expansion sur le territoire et doit être évitée. Pour la machinerie qui travaille dans des secteurs ayant de la Berce, il est important de la laver en profondeur sur les lieux du travail avant de quitter le terrain. 

Toutes ces méthodes n'éliminent pas les graines présentes dans le sol. Il est donc très important de continuer les efforts durant quelques années, le temps que la banque de graines soit épuisée.

Merci à nos partenaires