Le bassin versant

Le bassin versant de la rivière Ristigouche est privilégié pour la qualité de ses grands espaces qui n’ont pas subits de perturbations trop importantes. Le paysage actuel du bassin reflète l’historique de sa colonisation, axé sur la foresterie, l’agriculture et le saumon. De plus, les rivières Ristigouche et Matapédia, et quelques-uns de leurs tributaires, sont particulièrement reconnues pour le nombre et la taille de leurs saumons, qui ont fait, et font toujours, le bonheur des pêcheurs.

D’une superficie de 6 217 km2, le bassin versant de la rivière Ristigouche se divise en 27 sous bassins versant dans sa portion québécoise. Ceux-ci abritent des milliers de kilomètres de cours d’eau ainsi qu'une flore et une faune diversifiée. Les caractéristiques qui en font un endroit unique, sont un haut pourcentage de couvert forestier, ainsi que la présence, à l’amont, de zones d’exploitation agricole. La population du bassin versant est majoritairement concentrée le long des cours d'eau d'importance, soit les rivières Matapédia et Ristigouche ainsi qu'à proximité des lacs, là où se déroulent de nombreuses activités de villégiature.

Pour plus d'informations sur le bassin versant et ses enjeux, consultez le portrait.