À surveiller !
Nous suivre sur
  • Facebook Basic Square

Protégeons les refuges du saumon atlantique dans les rivières Matapédia et Restigouche

English follows


Causapscal, le 7 janvier 2021 - C’est avec enthousiasme que le Gespe’gewaq Mi’gmaq Resource Council (GMRC) et l’Organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche ont dévoilé les nouveaux outils interactifs permettant aux propriétaires forestiers et agricoles de s’engager envers la conservation volontaire des refuges thermiques. www.conservationrefuge.com


Pour la deuxième phase de ce projet financé par la Fondation de la Conservation du Saumon Atlantique (FCSA), des partenaires dans l’action s’inscrivent au projet. Le Groupement coopératif agro-forestier de la Ristigouche et la Société d’exploitation des Ressources de la Vallée localiseront sur les plans d’accompagnement où sont situés les bassins versants sensibles pour maintenir ces sources d’eau froide dans la rivière. De plus, leurs membres seront invités à remplir des déclarations d’intention de conservation volontaire dans leurs aménagements forestiers. Ces engagements signés seront remis à l’OBVMR.


Refuge thermique: zone d’eau froide dans la rivière

Le saumon atlantique peut aller se réfugier dans ces zones d’eau froide lorsque la température de l’eau augmente au-delà de 20°C afin de diminuer sa température interne. Avec les changements climatiques, aggravant les sécheresses et réchauffant l’eau des cours d’eau, il faut préserver ces zones situées à l’embouchure des ruisseaux prenant leur source tout en haut des têtes de bassin en milieu agricole et forestier.


Les délimitations d’aires de drainage et l’utilisation du sol ont été cartographiées à partir d’images aériennes et d’enquêtes par drones. La localisation et la cartographie des refuges thermiques classés ont été effectuées par le Conseil de gestion du bassin versant de la rivière Restigouche (CGBVRR) et le GMRC ces dernières années.


Le projet de conservation volontaire

Voici un résumé des étapes réalisées depuis le début du projet. Les objectifs étaient d’acquérir des informations sur les milieux à protéger ou à restaurer et de signer des ententes de conservation volontaire avec des propriétaires de 10 principaux refuges thermiques priorisés du bassin versant de la rivière Matapédia (voir carte image ci-jointe ou le site Internet). Avec l’arrivée de la pandémie, nous avons dû adapter notre engagement communautaire en migrant vers une solution de sondage en ligne sur nos sites Internet. À la fin du projet, près de 40 propriétaires ont complété le sondage, une dizaine ont utilisé la carte interactive et 22 d’entre eux ont signé les déclarations d’intention.


Voici les intentions de conservation que les propriétaires seront invités à cocher:


Afin de protéger les refuges thermiques de la rivière Matapédia, je m’engage à (cocher les engagements qui s’appliquent) :

▢ Évaluer la possibilité d’agrandir la bande riveraine afin qu’elle soit d’un minimum de 10m de large.


▢ Conserver les bandes riveraines existantes tout autour du/des ruisseaux et du/des milieux humides pour assurer l’ombrage et la filtration nécessaire à la santé de l’écosystème aquatique.


▢ Prendre connaissance de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables du Ministère de l'Environnement, concernant le cadre légal entourant les rives.


▢ M’assurer que les traverses, ponts et ponceaux sont faits selon les normes en vigueurs et n’apportent pas de sédiments aux milieux humides.


▢ Garder les bassins de rétention des eaux de pluie fonctionnels, de façon à ce qu’ils captent l’eau pour qu’elle s’infiltre avant d’arriver aux plans d’eau.


▢ Garder à l’oeil l’érosion, le ruissellement et la pollution qui pourrait provenir des chemins / sentiers de mon lot et affecter les plans d’eau permanents ou intermittents.


▢ Obtenir une prescription d’un ingénieur forestier avant d’effectuer des travaux d’aménagements pour ainsi faire en sorte que les coupes respectent les normes environnementales en vigueur.


▢ Rester vigilant et m’assurer que les travaux effectués sur mon lot n’affectent pas la qualité des ruisseaux intermittents qui pourraient s’y trouver.


▢ Ne pas effectuer d’opération qui pourrait avoir comme effet de drainer ou de remblayer les milieux humides ou ruisseaux intermittents.


Qui sont le GMRC et l’OBVMR?

Créé en 2006, le GMRC est un organisme à but non lucratif axé sur la recherche et la gestion des ressources aquatiques. Régi par un conseil d’administration, le GMRC représente les communautés autochtones Mi'gmaq d’Eel River Bar (NB), Listuguj (QC) et Pabineau (NB). Le GMRC agit en tant que département de la recherche scientifique en milieux aquatiques de ces communautés. Il soutient les communautés et agit en tant que ressource et expertise. Nous utilisons diverses approches standardisées pour favoriser l'harmonisation des connaissances traditionnelles et les approches scientifiques occidentales. Nos activités principales sont de développer des projets de recherche et de suivi d'intérêt pour les membres des communautés. Les usages traditionnels, les espèces aquacoles et leurs habitats sont à l'avant plan de notre mission. Nous développons de plus en plus des partenariats avec les organismes avoisinants non-autochtones afin de permettre une participation active et significative des Mi'gmaq sur la protection et la restauration des habitats du saumon atlantique.


L’OBVMR est un organisme à but non lucratif qui promeut une gestion intégrée de la ressource eau. Sa mission consiste à favoriser la mobilisation, la concertation, le passage à l’action et l'accompagnement des citoyens et des acteurs de l’eau. Pour ce faire, nous élaborons, dans un esprit de concertation, un plan directeur de l’eau (PDE). L'OBVMR vise à le promouvoir et à assurer la coordination et le suivi de sa mise en œuvre, tout en s’assurant d’une représentation équilibrée des utilisateurs et des divers milieux intéressés au sein de l’organisme.


www.conservationrefuge.com


Exemple de la cartographie des refuges thermiques ciblés


Merci à nos partenaires :


Preservation of Atlantic Salmon thermal refuges in Matapedia and Restigouche rivers



Causapscal, January 7, 2021 - It is with enthusiasm that the Gespe'gewaq Mi'gmaq Resource Council (GMRC) and the Matapedia-Restigouche watershed organization unveiled new interactive tools allowing forest and agricultural land owners to commit to voluntary conservation of thermal refuges. www.conservationrefuge.com


For the second phase of this project funded by the Atlantic Salmon Conservation Foundation (ASCF), partners were actively engaged with: the Groupement coopératif agro-forestier de la Ristigouche and the Société d'Exploitation des Ressources de la Vallée has committed to locate thermal refuges in land management plans to identify where the sensitive watersheds are located so that these cold water sources can be protected from land use activities. In addition, their members will be invited to complete declarations of voluntary conservation intent in their forest management plans. These signed commitments will be returned to the OBVMR.


Thermal refuges: cold water areas in the river

Atlantic salmon can take refuge in cold water zones when the water temperature rises above 20°C in order to decrease their internal temperature. With climate change exacerbating drought and warm water regimes, we must preserve these cold areas located at the mouths of streams that originate at the top of the basin heads in agricultural and forestry lands.


Drainage area boundaries and land use were mapped from aerial images and drone surveys. Identifying the location and mapping of classified thermal refuges has been carried out by the Restigouche River Watershed Management Council (RRWMC) and the GMRC in recent years.


The voluntary conservation project

Here is a summary of the steps taken since the start of the project. The objectives were to acquire information on thermal refuge drainage areas to be protected and to sign voluntary conservation agreements with the land owners of the top 10 priority thermal refuges found in the Matapedia River watershed (see attached image map or the website). With the arrival of the pandemic, we had to adapt our community engagement by migrating to an online survey solution on our websites. By the end of the project, nearly 40 land owners completed the survey, a dozen used the interactive map and 22 of them signed declarations of intent.


Here are the conservation intentions that landowners are invited to respect:


In order to protect the thermal refuges along the Matapedia River, I agree to (check the commitments that apply):

▢ Evaluate the possibility of expanding the riparian buffer so that it is at least 10m wide.


▢ Preserve the existing riparian buffer all around the stream(s) and the wetland(s) to provide shade and filtration necessary for the health of the aquatic ecosystem.


▢ Familiarize mrself with the Protection Policy for the shores, the coast and the flood plains of the Ministry of the Environment, concerning the legal framework surrounding the shorelines.


▢ Ensure that fords, bridges and culverts are made according to current standards and do not input sediment to wetlands and streams.


▢ Keep the rainwater retention basins functional, so that they capture the water so that it can seep before reaching the water bodies.


▢ Keep an eye out for erosion, runoff and pollution that could come from paths / trails in my lot and could affect permanent or intermittent water bodies.


▢ Obtain a prescription from a forestry engineer before carrying out any development work to ensure that the cuts meet the environmental standards in force.


▢ Stay vigilant and make sure that the work done on my lot does not affect the quality of any intermittent streams that may be there.


▢ Do not carry out any operation that could have the effect of draining or backfilling wetlands or intermittent streams.


Who are the GMRC and the OBVMR?

Founded in 2006, the GMRC is a non-profit organization focused on research and management of aquatic resources. Governed by a board of directors, the GMRC represents the Mi'gmaq communities of Eel River Bar (NB), Listuguj (QC) and Pabineau (NB). The GMRC acts as a department of scientific and aquatic research for these communities. It supports communities and acts as a resource and expertise. We use various standardized approaches to foster the harmonization of traditional knowledge and Western scientific approaches. Our main activities are to develop research and monitoring projects of interest to community members. Traditional use, fish and their habitats are at the forefront of our mission. We are increasingly developing partnerships with neighboring organizations in order to enable active and meaningful participation of the Mi'gmaq in the protection and restoration of Atlantic salmon habitats.


The OBVMR is a non-profit organization that promotes the integrated management of water resources. Its mission is to promote mobilization and awareness and concerted actions within water’s allies. The OBVMR co-developed with the local actors the water master plan for the watershed Matapedia-Ristigouche. The organization promotes it and enhances the coordination of the actions.


www.conservationrefuge.com


Example of the map of targeted thermal refuges


Thank you to our partners :